Les 4 Crus

La production ostréicole normande recouvre quatre « crus » différents aux goûts et aux caractéristiques bien distincts. Avec 27.000 tonnes produites en 2009, la Normandie est la première région productrice d’huîtres en France.

Côte de nacre

Côte de nacre

Situé sur la Côte de Nacre, à l’extrémité Est du site historique d’Arromanches, le site ostréicole de Meuvaines-Asnelles  a été créé au début des années 1990.

Isigny-sur-mer

Isigny-sur-mer

Bordée par Utah Beach, Isigny-sur-Mer et Grandcamp-Maisy, la Baie des Veys est arrosée en permanence par plusieurs rivières du bocage normand.

L’huître d’Isigny est reconnaissable à sa chair douce et croquante. C’est l’huître qui s’accommode le mieux aux préparations culinaires.

Un centre plus récent s’est développé à Utah Beach, qui donne également des produits d’une qualité exceptionnelle.

Sites :

  • Grandcamp Maisy
  • Isigny-sur-Mer
  • Utah Beach
Côte Est

Côte Est

Le bassin ostréicole de Saint-Vaast la Hougue et de l’île de Tatihou, sur la côte Est du Cotentin, est le plus ancien de la région. À la fois iodée et charnue, l’huître de Saint-Vaast se caractérise par son goût de noisette.

Sites :

  • Saint-Vaast la Hougue
Côte Ouest

Côte Ouest

Sur la côte Ouest du Cotentin, de la baie de Granville à Port-bail, en passant par Agon-Coutainville, Blainville-sur-Mer et Gouville, les parcs à huître sont exposés aux vents du large et aux puissants courants des marées. C’est le domaine de l’huître dite de « pleine mer », caractérisée par son parfum iodé et son goût corsé.

 

Sites :

  • Agon-Coutainville
  • Blainville-sur-Mer
  • Chausey
  • Gouville-sur-Mer
  • Pirou
  • Saint Germain sur Ay